Comportement alimentaire sain chez les enfants

Quels conseils pouvez-vous donner aux parents ?

Une nouvelle déclaration scientifique de l’American Heart Foundation1 démontre l’importance non seulement de ce que les enfants mangent, mais également de la façon dont ils mangent. Cette déclaration fournit des lignes directrices pour les parents et les soignants afin de promouvoir un comportement alimentaire positif et de maintenir un poids de santé chez les enfants. Ces actions peuvent réduire le risque de maladie ultérieurement dans la vie.

Environnement alimentaire positif

Girl and father eating cereal at kitchen tableBien qu’ils soient souvent autorisés d’arrêter de manger lorsqu’ils sont rassasiés, les enfants sont également affectés par l’atmosphère générale et le comportement des parents pendant les repas. Des enfants qui se sentent mis sous pression pour manger peuvent éprouver des difficultés à écouter leurs sensations naturelles de faim et de satiété. En laissant les enfants choisir eux-mêmes parmi des options saines et, plus important encore, décider combien ils veulent manger, vous les encouragez à développer de saines habitudes alimentaires. Cette approche conduit plus souvent à une alimentation saine et un poids de santé plus tard dans la vie.

Le conseil est donc de se concentrer sur un environnement alimentaire positif, au lieu d’émettre des règles (strictes) relatives au contenu et aux quantités alimentaires.

Mangeurs difficiles

Cependant, il peut parfois être difficile d’amener les enfants à faire leurs propres choix alimentaires, surtout lorsqu’ils sont difficiles et résistent à de nouveaux produits ou plats. Ce comportement est souvent observé chez les jeunes enfants âgés de 1 à 5 ans et est tout à fait normal. Des règles autoritaires autour des repas, et le fait de donner des récompenses et des punitions peuvent ainsi sembler efficaces dans l’immédiat. Toutefois, la recherche n’encourage pas cette approche, qui peut avoir des conséquences négatives à long terme. En effet, un environnement alimentaire autoritaire peut empêcher un enfant de développer des compétences décisionnelles positives, qui sont des processus de développement importants. En outre, une approche autoritaire augmente le risque que les enfants mangent sans faim. Les enfants sont également plus susceptibles de manger des produits à forte densité énergétique dans cette approche, ce qui augmente le risque de prise de poids. D’autre part, une approche laxiste, par laquelle un enfant est autorisé à manger ce qu’il veut et quand il le veut, n’offre pas suffisamment de limites pour lui permettre de développer de saines habitudes alimentaires. La recherche a également lié cette approche à un risque accru de  prise de poids non désirée chez les enfants.

Quelle approche fonctionne alors ?

Présenter à plusieurs reprises une variété de produits sains peut augmenter la probabilité que les mangeurs difficiles acceptent ces produits, surtout s’ils sont servis avec des produits que l’enfant connaît déjà et apprécie. De même, si les parents manifestent de l’enthousiasme à l’idée de manger certains produits, cela peut aider l’enfant à les accepter. Lorsque le bon exemple est donné par les parents, soignants, frères, soeurs et enfants du même âge, et que ceux-ci mangent des aliments et plats sains, ceci se révèle une bonne stratégie pour aider les enfants à être ouverts à une plus grande variété de choix alimentaires. En outre, c’est un challenge pour les parents d’offrir de la structure et des limites sans que les enfants ne soient trop limités dans leur autonomie, et que ceux-ci puissent faire des choix et écouter leurs sensations de faim et de satiété.

Conseils pour les parents

  • Laissez les enfants choisir ce qu’ils désirent manger parmi une sélection d’options saines.
  • Soyez attentifs aux signaux verbaux et non verbaux de votre enfant qui indiquent qu’il a faim ou qu’il est rassasié.
  • Ne laissez pas votre enfant manger plus qu’il ne veut ; ne le mettez pas sous pression.
  • Manger à heures fixes.
  • Servez des plats et des produits sains ou nouveaux aux côtés de plats ou de produits que votre enfant aime déjà.
  • Mangez régulièrement de nouveaux aliments sains avec votre enfant et montrez que vous les appréciez : en tant que parent, vous êtes un modèle.

Lire plus: