Nouvelles recommandations alimentaires par le Conseil Supérieur de la Santé

En 2019, le Conseil Supérieur de la Santé a publié les nouvelles Food Based Dietary Guidelines (FBDG) (1). Cet avis présente les principaux problèmes de santé liés à l’alimentation et aux aliments concernés.

Tous ces aliments sont subdivisés en trois groupes. Le premier groupe comprend les aliments à préférer. La consommation de ces aliments doit être suffisamment stimulée pour limiter les risques dus à une carence. Le deuxième groupe se compose d’aliments à limiter. La consommation excessive de ces aliments engendre un risque élevé de problèmes de santé liés à l’alimentation. Les autres aliments figurent dans le dernier groupe. Ces aliments ne sont pas considérés comme les plus importants et la relation entre ces aliments et la santé n’est pas suffisamment documentée.

Wat is een gezond én duurzaam voedingspatroon?Aliments à préférer
Céréales complètes et produits de céréales dérivés
Fruits
Noix et graines
Légumes
Légumineuses
Lait et produits laitiers
Poisson et fruits de mer
Huiles et produits dérivés riches en acides gras omega-3 et huile d’olive

Aliments à limiter
Viande rouge transformée et volaille transformée
Viande rouge à l’exception de la volaille
Boissons avec sucre ajouté
Matières grasses riches en acides gras saturés / acides gras trans athérogènes
Produits à haute teneur en sucre
Produits à haute teneur en sel

Autres groupes d’aliments
Autres matières grasses riches en AGPI
Boissons non sucrées
Tubercules, produits de céréales raffinés et dérivés
Volaille
Œufs
Herbes et épices
Autres produits végétariens

Le Conseil Supérieur de la Santé a en outre résumé les habitudes de consommation de la population belge, qui reposent sur la version la plus récente de l’enquête sur la consommation alimentaire (2) en Belgique. La combinaison de la liste des aliments et du résumé des habitudes de consommation a permis de formuler des recommandations pour la population belge.

Recommandations et messages-clés

Ces recommandations s’adressent à la population adulte saine et tiennent compte de la durabilité, des aspects sociaux, de la santé et du bien-être. Elles ont débouché sur cinq messages-clés :

  • Mangez quotidiennement au moins 125 grammes de produits de céréales complètes ; remplacez le plus souvent possible les produits raffinés par des céréales complètes.
  • Mangez 250 grammes de fruit par jour. Donnez la préférence aux fruits frais.
  • Consommez quotidiennement 300 grammes de légumes (frais ou préparés). Variez les légumes et préférez les légumes de saison.
  • Mangez chaque semaine au moins une fois des légumineuses.
  • Mangez quotidiennement 15 à 25 grammes de noix ou de graines sans enrobage salé ou sucré.
  • Limitez la consommation de sel.

Produits laitiers

Outre ces cinq messages-clés, le Conseil Supérieur de la Santé confirme également la place du lait et des produits laitiers dans un régime alimentaire sain et durable. Les produits laitiers comprennent le lait et d’autres produits à base de lait, tels que du fromage et des yaourts. Le beurre et la crème ne sont pas concernés. L’on parlera donc de lait et de produits laitiers. Les boissons végétales et les produits dérivés à base de soja, de riz, d’amandes ou de noisettes, par exemple, ne font pas partie de ce groupe, parce qu’une étude plus approfondie de la relation entre les boissons végétales et la santé est nécessaire pour pouvoir prendre des décisions en termes de recommandations.

Selon les données les plus récentes (2), un Belge consomme en moyenne 147 g de lait et de produits laitiers par jour. Un nouvel avis recommande de consommer entre 250 et 500 ml de lait ou de produits laitiers par jour, parce que le lait et les produits laitiers sont une source essentielle de protéine, de calcium, de vitamine B2 et de vitamine B12. Si la consommation de lait et de produits laitiers est inférieure à 250 ml/j, les nutriments susmentionnés doivent être trouvés dans d’autres aliments.

Références

  1. https://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/20190902_hgr-9284_fbdg_vweb_0.pdf
  2. Enquête sur la consommation alimentaire 2014