Table ronde scientifique : l’influence des produits laitiers sur le développement du diabète de type 2

De nombreuses études ont été menées sur la relation entre les produits laitiers et le diabète de type 2 (DT2). En novembre 2017, la Nederlandse Zuivel Organisatie et le FrieslandCampina Institute ont invité des experts externes pour évaluer l’état actuel des connaissances. Un groupe restreint d’experts scientifiques internationaux s’est réuni pour une table ronde.

Table ronde scientifique : l'influence des produits laitiers sur le développement du diabète de type 2 1Le premier jour de la table ronde, tous les experts scientifiques de différentes disciplines ont fait une présentation sur un sous-secteur des produits laitiers et le DT2. Le deuxième jour, les experts ont établi conjointement la relation entre le diabète de type 2 et la consommation totale de produits laitiers, ainsi que la relation avec des produits laitiers spécifiques. Les discussions du deuxième jour ont servi de base à un article scientifique qui a été publié à la mi-2019 : ‘The Impact of Dairy Products in the Development of Type 2 Diabetes: Where Does the Evidence Stand in 2019?’ (1). Tous les experts scientifiques présents à la table ronde ont contribué à cet article.

Le FrieslandCampina Institute a interrogé les experts sur les conclusions de cet article.

Quelle a été la conclusion concernant les produits laitiers et le diabète de type 2 ?

« Il a été conclu qu’il existe une association neutre ou faiblement bénéfique entre la consommation totale de produits laitiers et le risque de DT2. En ce qui concerne le lait et le fromage, l’association avec le DT2 est neutre. Le yaourt a été associé à un risque plus faible de DT2. Toutefois, cela doit être confirmé par des études d’intervention randomisées contrôlées. Actuellement, une seule étude d’intervention a été réalisée. Cette étude, menée auprès de femmes chinoises obèses atteintes de syndrome métabolique et de stéatose hépatique, a montré que le yaourt améliore la résistance à l’insuline par rapport au lait (la résistance à l’insuline est un marqueur de DT2) (2). »

Quelle a été la conclusion en ce qui concerne les graisses saturées, les produits laitiers et le diabète de type 2 ?

« Les études scientifiques livrent des résultats variables en ce qui concerne l’association entre les acides gras saturés et le DT2. Il existe de nombreux types d’acides gras saturés. Et ces différents types ont des effets différents sur le DT2. En outre, l’aliment complet (que l’on appelle la « matrice alimentaire ») contenant les acides gras saturés peut être un déterminant de la santé plus important que la teneur totale en acides gras saturés. »

Les conclusions des experts scientifiques sont-elles conformes aux recommandations du Conseil Supérieur de la Santé ?

« Oui, elles sont conformes aux recommandations du Conseil Supérieur de la Santé. Le Conseil Supérieur de la Santé conclut que l’association entre la consommation totale de produits laitiers et le risque de DT2 est neutre. En ce qui concerne le lait et le fromage, l’association avec le DT2 n’est pas claire. Quant au yaourt, la conclusion est qu’un minimum de 60 grammes de yaourt par jour est associé à un risque de diabète inférieur de 15 % par rapport à 10 grammes par jour (niveau de preuve : substantiel). »

Les conclusions des experts scientifiques sont-elles conformes aux recommandations des associations (internationales) de lutte contre le diabète ?

L’American Diabetes Association a déclaré ce qui suit : « Un régime alimentaire sain et peu calorique doit être stimulé. En outre, des études observationnelles fournissent des preuves que certains composants alimentaires influencent le risque de diabète. Une plus grande consommation de noix, de baies, de yaourt, de café et de thé est associée à un risque plus faible de DT2. La viande rouge et les boissons sucrées, en revanche, sont associées à un risque accru de DT2 (3). »

Experts scientifiques présents à la table ronde : Prof. D.I. Givens, prof. A. Astrup, prof. S.J.L. Bakker, dr. G.H. Goossens, prof. M. Kratz, prof. A. Marette, prof. H. Pijl, dr. S.S. Soedamah-Muthu

 

 

 

 

 

 

Lire plus: