Pour fabriquer un kilo de fromage, environ dix litres de lait sont nécessaires. Le fromage contient donc de nombreux nutriments essentiels du lait.
Voedingsstoffen in kaas

Le lait est riche en protéines et en calcium. C’est également une source de phosphore, de riboflavine (vitamine B2), de potassium et de vitamine B12 (1). Le lait est une source naturelle d’éléments nutritifs et constitue la base d’une vaste gamme de produits laitiers, y compris le fromage. Le fromage est riche en protéines, calcium, phosphore, zinc et vitamine K. Ces nutriments contribuent à la maintenance de la masse musculaire (protéines, calcium, ) et à la préservation des os (protéines, calcium, phosphore, zinc, vitamine K). Fromage c’est également une source de vitamines B2 et B12 et de sélénium. (1, 2)

Sel

Le sel est un important condiment du fromage. Il est également indispensable à la forme, la texture et la durée de conservation. En général, l’alimentation des Belges leur fournit un apport en sel supérieur aux apports recommandés (2). Le défi consiste à utiliser moins de sel dans le fromage tout en conservant son goût et sa texture.

Lipides

Selon le type de fromage, celui-ci se compose de 6% à environ 33% de lipides. Les lipides sont un important condiment du fromage, entre autres parce qu’ils en influencent la consistance. Plus le fromage est gras, plus il est en général onctueux. Environ les deux tiers de la matière grasse présente dans le fromage sont des graisses saturées. Partout dans le monde, le lait – et les produits fabriqués à base de lait – est inclus dans les recommandations pour une alimentation saine. Pour avoir un taux de cholestérol sain et pour conserver la santé des vaisseaux du cœur et des vaisseaux sanguins, on conseille de remplacer les graisses saturées de l’alimentation par des graisses insaturées (3). L’Institut flamand pour la promotion de la santé et la prévention des maladies (Vlaams Instituut voor Gezondheidspromotie en Ziektepreventie, VIGeZ) conseille de consommer des fromages maigres (20+ ou 30+) plutôt que des fromages avec une teneur élevée en matières grasses (fromages 48+). Toutefois, le fromage ne se compose pas uniquement de graisses saturées. (1) Des études scientifiques récentes indiquent qu’une consommation normale de lait et de produits laitiers a un impact neutre sur la santé des vaisseaux du cœur et des vaisseaux sanguins (4-6). La relation entre les produits laitiers et la santé des vaisseaux du cœur et des vaisseaux sanguins semble être plus nuancée qu’on ne l’estimait jusqu’à récemment.

Lire aussi:

Références

  1. Table belge de composition des aliments NUBEL 6e édition, juillet 2017.
  2. NEVO-online version 5.0, 2016
  3. VCP 2014-2015. Rapport 4 : la consommation alimentaire. ISP WIV, 2016.
  4. Recommandations nutritionnelles pour la Belgique – 2016. Conseil Supérieur pour la Santé, CSS n° 92852016.
  5. De Oliveira Otto MC, et al. (2012) a Dietary intake of saturated fat by food source and incident cardiovascular disease: the Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis. Am J Clin Nutr doi: 10.3945/ajcn. 112.037770.
  6. Kratz M, Baars T, Guyenet S. The relationship between high-fat dairy consumption and obesity, cardiovascular, and metabolic disease. EUR J Nutr. 2012 Jul 19. [Epub avant impression].
  7. Soedamah-Muthu SS, Ding EL, Al-Delaimy WK, Hu FB, Engberink MF, Willett WC, Geleijnse JM (2011). Milk and dairy consumption and incidence of cardiovascular diseases and all-cause mortality: dose-response meta-analysis of prospective cohort studies. Am J Clin Nutr 93:158-171.
Publié le: